rome et la toscane en fauteuil roulant

Forum Venise Rome Florence Naples Forum Italie
Nouvelles

rome et la toscane en fauteuil roulant  (Lu 794 fois)
Hors ligne lAmi_Marco
  • Grand chef suprême
  • Conseiller du forum Italie
  • *****
  • Administrateur
  • Messages: 2 699
  • Sexe: Homme
  • Français passionné de culture et d'Italie
    • L'Italie des passionnés
Re : rome et la toscane en fauteuil roulant
« Réponse #2 le: 25 septembre 2016 à 17:10:12 »
Merci de ce compte-rendu instructif.
Hors ligne Jocelines
  • Ami du forum Italie
  • ***
  • Messages: 9
  • Visiteur bienvenu
rome et la toscane en fauteuil roulant
« Réponse #1 le: 25 septembre 2016 à 14:43:54 »
Bonjour, 1er voyage en fauteuil roulant!! la prise en charge à l'aéroport a été très bien, que ce soit à Bordeaux ou à Rome. Arrivée obligatoire 2h avant, se manifester, et  prise en charge 1h avant. Surtout précisez que vous voulez garder votre fauteuil jusqu'à l'embarquement, cela évitera à votre fauteuil de se balader (il sera mis en soute directement et ressorti en 1er). Ils nous ont accompagnés jusqu’à ce que nous ayons récupéré nos bagages. Ouf! 1ere étape top, je me suis sentie soulagée.
Je savais que l'étape suivante serait plus difficile (de l'aéroport Campiano à Rome termini ou nous avions stratégiquement choisi l'emplacement).     J’avais réservé auprès de la compagnie "shuttle" qui possède un  bus avec accès handicapé. Il suffit de préciser l'heure à laquelle vous souhaitez le prendre à l'aller comme au retour.  J'ai eu par tél une dame très sympa, parlant français (plutôt agréable lorsque votre Anglais est moyen!!). Malheureusement, la veille je reçois un mail me disant que leur bus est en panne.  Trop tard pour changer quoi que ce soit. J’ai tenté le coup, le bus shuttle n’étant pas adapté : mon mari et le chauffeur m’ont assise dans le bus.  Ouf !!
Nous avons eu un peu de mal pour trouver notre hôtel. Pas facile pour mon mari, avec 3 valises et moi sur des trottoirs parfois en mauvais état (pour un fauteuil roulant).  Arrivés à l’hôtel : 1ere surprise je ne rentrais pas dans l’ascenseur.  A 20h, il n’est pas possible de trouver un autre hébergement.  Mon mari a dû monter marche après marche jusqu’au 1er étage de notre chambre « handicapée ». La chambre trop petite ; nous avons poussé le lit pour passer mon fauteuil.  Je ne rentrais pas non plus dans la salle de bain. En revanche, mon fauteuil  douche spécial voyage passait. J’ai dû faire une toilette de chat car la douche avait un rebord de 20cm. Mon hôtelier a été de mauvaise foi car nous avions échangé plusieurs mails ou je précisais tous mes besoins. Il m’a rétorqué en Anglais qu’il pensait que je faisais au moins quelque pas. Le lendemain j’ai passé 3heures au tél pour trouver un hôtel enfin adapté, très bien…mais plus cher dans l’urgence.Nous sommes restés 4 jours à Rome. Peux être est-ce trop peu pour visiter cette ville si riche en histoire.  Que de belles choses !!! Nous avons beaucoup marché (ou plutôt mon mari) . Certains bus  urbains sont accessibles comme le 40 qui nous a  amené au vatican         Si vous possédez une carte d’handicapés à 80% : vous et votre accompagnateur ne payez quasiment aucun site  même la plupart des musés privés visités y compris l’ascenseur panaromique à côté du site victor Emmanuel  ll.  Musés ou monuments : surtout ne prenez pas les files (malheureusement, même en Italie peu de gens vous laisseront passer). Vous passez à côté de la file et généralement au bout vous trouvez un logo handicapé. Sur une des compagnies de bus touristiques, je crois qu’ils s’appellent Christina et ils sont jaunes ; seul mon mari a payé son billet.                       
 La suite de notre voyage : la Toscane. Nous avions loué une voiture depuis la France. Je vous le conseille, ce n’est pas plus cher, voire moins suivant les compagnies, et cela vous fait gagner du temps car vous êtes déjà pré enregistré. Nous avions prévu de loger à Sienne et de là, visiter : Florence, Pise, San gimignano et parcourir un peu la très belle campagne Toscane.  Nous nous attendions au pire lorsque nous entendions parlé des conducteurs Italiens. Mais dans l’ensemble c’était gérable. L’avantage si vous avez une carte de stationnement handicapé, Cela nous a permis de  nous approcher au plus près des sites malgré les interdictions aux non-résidents.  Et  surtout :  sur les panneaux d’autorisations stationnement handicapé, il ne faut pas qu’il y est inscrit  (je ne suis pas sure de ma mémoire) « congresso » suivit d’un numéro.  Parfois, dans des zones de centre historiques vous trouvez un panneau avec un numéro de tél à contacter pour solutionner votre problème de stationnement handicapé  mais je ne l’ai jamais fait. Après les grandes villes,  San gimignano est un havre de paix car nous avons trouvé beaucoup de monde à cette période du 6 au 15 septembre 2016.


Sitemap 1 2 3